Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

L’entreprise Bolloré Transport & Logistics poursuit ses actions de mécénat au Burkina Faso. En plus d’agir dans le domaine des transports, Bolloré Transport & Logistics mène aussi des actions de mécénat après des associations. Cette fois-ci, c’est l’Association AGCEG (L’association des guides de   campement EDJEF Gandefou  (AGCEG)   qui a bénéficié d’une aide de la part de l’entreprise à hauteur de 5000 Euros. Ce financement a permis à l’association de se doter d’un fenil, d’une claie et d’un portail pour son enceinte. Une mission  de la filiale a procédé à une visite des lieux le mardi 7 juin 2022. 

Basée dans la commune rurale de Tanghin-Dassouri et plus précisément à Dar-Salam, L’AGCEG accueille des réfugiés venus des quatre coins du pays dans un espace d’environ deux hectares nommé « Makana ». L’idée, selon le secrétaire général de l’association, Mohamed Ag Rissa, est d’offrir un espoir à ces réfugiés en leur offrant de nouvelles perspectives en vue de leur autonomisation. 

Pour ce faire, « différentes activités y sont menées dont l’élevage de moutons et de bœufs. Une grande partie des lieux est aussi consacrée à un maraîchage basé sur de l’agroécologie sans pesticides avec seulement des produits naturels. Nous avions au départ un poulailler, qui malheureusement a dû être fermé en raison de  l’épidémie de grippe aviaire. Aujourd’hui, nous entamons  des formations en tissage, en teinture et en savonnerie pour les personnes déplacées », a indiqué Magali Remongue, partenaire de l’AGCG et trésorière de l’association EPSA (une association qui soutient des projets de développement au Burkina Faso depuis sa création en 2013). C’est d’ailleurs cette dernière qui a informé l’AGCEB des activités de mécénat menées par Bolloré. « Nous avons découvert  le soutien que Bolloré accorde aux associations grâce à notre partenaire français (EPSA). C’est ainsi que nous avons compris que Bolloré Transport & Logistics mène des actions de mécénat. C’est par le biais de cette association que nous avons pris contact avec Bolloré qui nous accompagne  aujourd’hui dans les actions que nous menons sur un projet d’un coût global de 40 000 Euros co-financé par plusieurs partenaires», a confirmé Mohamed Ag Rissa. 

 

Le DGA de Bolloré Transports et Logistics, Arnaud Bouhier 

Ce financement, poursuit-il leur a été d’une très grande utilité dans l’amélioration de leurs locaux. « Le groupe Bolloré nous a appuyé dans la réalisation d’un bâtiment de stockage des aliments pour les animaux (fenil & claie). Par ailleurs, l’enceinte de l’association ne disposait de portail ; le financement reçu nous a permis d’en acquérir un pour sécuriser le site, et de procéder à l’aménagement de l’étable. C’est grâce au groupe Bolloré que nous pouvons faire de l’élevage, que nous pouvons avoir le bétail de petits ruminants, etc. Notre première phase d’élevage est passée depuis février et nous avons vendu une vingtaine de moutons et des bœufs », a-t-il conclu.

La trésorière de l’association EPSA, Magali Remongue 

Bolloré satisfait des actions menées

Une délégation de Bolloré Transport & Logistics a visité les lieux pour prendre connaissance de l’état d’avancement des travaux. « Nous sommes satisfaits de constater que  beaucoup de réalisations ont été faites grâce à cet accompagnement notamment le bâtiment dans lequel nous sommes qui sert à développer l’élevage mais aussi le maraîchage. Le plus important étant que ce centre accueille des réfugiés venus du nord et de l’est du Burkina Faso, mais aussi des personnes habitant à Ouagadougou. Des personnes qui n’ont jamais souhaité se trouver ici, qui étaient désarmées face à la situation à laquelle elles étaient confrontées. Aujourd’hui, elles sont prises en charge, on leur donne de l’autonomie et on essaie de leur rendre plus de dignité », a indiqué Arnaud Bouhier, Directeur général adjoint de Bolloré Transport & Logistics, avant de poursuivre que l’engagement dont fait preuve l’AGCEB ne fait que renforcer les bonnes relations qui existent entre elle et Bolloré. 

 

Une association de plus qui bénéficie de l’aide de Bolloré

En plus des actions dans le domaine des transports et de la logistique, Bolloré Transport & Logistics mène aussi des actions de responsabilité sociétale auprès des associations qui leur soumettent leurs projets à la plateforme mecenat (https://www.earthtalentbybollore.com/proposer-un-projet/)

Selon Arnaud Bouhier, ce sont cinq associations qui ont pu bénéficier de l’accompagnement de la filiale les deux dernières années. « Nous avons noué des relations avec cinq associations notamment, l’association des soudeurs handicapés de   Ouagadougou, l’ANERSER (pour la réinsertion des enfants en situation de rue), les orphelins et enfants vulnérables de VIH, les femmes atteintes du cancer à l’occasion de « Octobre rose ». Les associations rencontrent de nouvelles difficultés et il est important de soutenir leurs nobles actions», a-t-il précisé.