Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Le Secrétaire général du ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Hamidou Sawadogo a organisé une réunion de cabinet extraordinaire, le lundi 3 octobre 2022, à Ouagadougou, afin de permettre aux différents responsables du département, d'être sur la même longueur d'onde sur les directives reçues lors de la rencontre avec le Capitaine Ibrahim Traoré.

« Au cours de la rencontre, le Capitaine Traoré a rassuré que la situation est maîtrisée et que nous pouvons vaquer tranquillement à nos occupations », a dit d'entrée de jeu le SG.

Les nouvelles autorités, a-t-il poursuivi, comptent s'attaquer prioritairement aux crises sécuritaire et humanitaire.

« Pour ce qui nous concerne, il a exhorté de diligenter les dossiers et de remédier aux lourdeurs administratives », a ajouté M. Sawadogo.

Le Capitaine a également fait part de sa volonté d'avoir un point complet des véhicules des départements ministériels. 

A ce propos, le SG indique avoir instruit le Bureau Comptable matière principal à faire ce point dans de meilleurs délais.

« Le Capitaine a aussi dit de faire le point des activités urgentes. Je vous exhorte donc à me faire le point de vos dossiers ainsi que leur évolution actuelle. Il faudrait accélérer le pas, afin que nous puissions atteindre les résultats au 31 décembre 2022. Il faut que nous revoyons notre méthode de travail pour être dans la dynamique qu'il veut insuffler », a t-il souligné.

Des préoccupations ont été posées notamment avec la suspension de la Constitution, certains actes ne peuvent plus êtres pris et cela va jouer sur le traitement diligent des dossiers des agents publics, surtout dans le SIGASPE. 

"Dans un État de droit, lorsque la Constitution est suspendue, les actes juridiques ne peuvent être pris. La solution c'est de rétablir la Constitution pour donner un fondement légal aux actes surtout ceux liés aux carrières. Il faut expliquer clairement cela à l'autorité, sinon nos dossiers ne peuvent pas avancer », ont précisé des responsables.

Ils ont suggéré que toutes ces difficultés soient répertoriées et présentées de façon objective aux nouvelles autorités, pour répondre aux attentes formulées. 

DCRP/MFPTPS