Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

CULTURE

La chancellerie du Burkina Faso à Paris a abrité le jeudi 28 avril 2022, la cérémonie de remise par l’association Mokanda du prix littéraire 2020 de la presse panafricaine à Roukiata OUEDRAOGO pour son roman autobiographique « Du miel sous les galettes » et du meilleur slameur à l’artiste Apollinaire OUEDRAOGO plus connu sous son nom d’artiste Ombr Blanch.

En recevant le prix, Roukiata OUEDRAOGO s’est dit honorée et fière d’être primée au sein de l’ambassade de son pays. Elle a dédié ce prix à toutes les femmes du Burkina qui souffrent du fait de la violence, du fait du terrorisme, etc. pour payer la scolarité de leurs enfants, pour nourrir leurs enfants. Roukiata OUEDRAOGO dédie aussi ce prix à sa mère qui est son héroïne dans son roman « Du miel sous les galettes ».  Sa présence à cette cérémonie a été très réconfortante pour elle, a-t-elle affirmé.

Après avoir reçu son prix, Ombr Blanch a invité la jeunesse à ne jamais « baisser les bras » car à travers lui, c’est le combat de cette jeunesse africaine engagée qui a été reconnu et primé. Lui aussi s’est félicité de recevoir ce prix « chez lui » au sein de l’ambassade du Burkina Faso à Paris. On a pu noter la présence de compatriotes à cette cérémonie pour apporter leur soutien à ces deux artistes.

L’association Mokanda est une association de la presse panafricaine dont l’objectif est de valoriser la culture africaine à l’international. Chaque année, elle décerne des prix à des artistes dans différents domaines, dont la littérature et la musique. Cette année, elle a porté son choix sur Roukiata OUEDRAOGO et Ombr Blanch. Pour Madame Ambre DELCROIX, présidente de l’association Mokanda, ce choix se justifie du fait que ces deux artistes dans leurs œuvres mettent l’accent sur le développement de la femme africaine et la promotion de l’artiste africain. Le point d’honneur de l’association Mokanda, c’est que les artistes soient Africains ou Afro-descendants et qu’ils aient un lien avec la tradition et la culture africaines.

Service Presse de l’ambassade du Burkina Faso à Paris